• Pro à Pro
      Je commande en ligne
Nutrition

Le vin & les sulfites

Incontournable de notre alimentation et de notre culture, le vin est synonyme de plaisir et d’échange.

La star des repas en France 

Au sein de notre mode de vie traditionnel, le vin est un produit culturellement riche, qui véhicule convivialité et instants festifs, à condition de s’en tenir à une consommation maîtrisée. Au vin, on associe les mots dégustation et gastronomie. Toutefois, rappelons que l’alcool est à consommer avec modération.

Quels sont les différents types de vin ?

Le vin est un produit issu de la fermentation du raisin ou du jus de raisin frais lors de la vinification. 
D’un point de vue nutritionnel, il apporte environ 80 calories pour 100ml et contient entre autres des composés qui auraient des impacts sur la santé cardiovasculaire.
Il existe différents types de vin, qui s’accordent avec des saveurs diverses et variées. 
Tout d’abord on trouve les « vins tranquilles et secs » dont font partit le vin blanc, rouge, rosé, gris ou encore le vin de voile. Puis, les « vins tranquilles et doux » dont le vin de paille, les vins liquoreux, les vins de liqueur, le vin doux naturel, et enfin « les vins à bulles » comme les mousseux.

Des sulfites dans le vin ? Comment les identifier sur l’étiquette ?

Le nouveau règlement UE concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires, appelé « INCO » impose que tous les allergènes présents dans la liste d’ingrédients apparaissent clairement sur l’étiquette. 
Parmi ces allergènes, on trouve notamment les sulfites. 
Alors, de quoi s’agit-il et où les trouve-t-on ?

À quoi servent les sulfites ?

Les sulfites sont des substances naturellement présentes dans certains aliments. Ce sont également des antioxydants utilisés comme conservateurs dans de nombreux aliments. Les conservateurs sont des additifs alimentaires utilisés pour préserver la couleur des aliments, prolonger leur durée de conservation et prévenir la croissance de champignons ou de bactéries.

Où trouve-t-on les sulfites ?

Les sulfites sont présents dans la quasi-totalité des vins : blancs, rouges, rosés, le champagne, ainsi que les bières et le cidre. On peut également les retrouver dans de nombreux aliments comme les poissons, les crustacés, les fruits secs, les conserves, les condiments comme la moutarde, le ketchup, le vinaigre... 
Mais aussi dans les produits de boulangerie et de pâtisserie, les charcuteries, les vinaigrettes, fonds, sauces…

Comment sont-ils utilisés en œnologie ? 

Le sulfite est utilisé en œnologie principalement du fait de ses différentes propriétés : 
- Antiseptique : il a une action contre le développement des microorganismes.
- Antioxydant : Il préserve les vins d’une oxydation trop intense des composés phénoliques et de certains éléments de l’arôme favorables au développement des qualités sensorielles au cours de la conservation. Il évite ainsi la transformation en vinaigre.  

Comment les sulfites sont-ils mentionnés sur l’étiquette ?

Les sulfites doivent être obligatoirement mentionnés.
Ils sont autorisés dans certains aliments et en quantité maximale limitée (règlement CE). La déclaration de la présence de sulfites dans les aliments et les boissons est obligatoire lorsque leur concentration atteint 10mg/litre.
Le nom des sulfites sur les étiquettes :

Les sulfites sont mentionnés sur les étiquettes grâce à leurs différents numéros de référence : E220, E221, E222, E223, E224, E225, E226, E227, E228. 
Chaque numéro correspond également à un nom : Acide sulfureux (E220), Sulfite de sodium (E221), Sulfite acide de sodium (E222), Disulfite de sodium (E223), Disulfite de potassium (E224), Sulfite de calcium (E25), Sulfite acide de calcium (E226), Sulfite acide de calcium (E227) et Sulfite acide de potassium (E228).

Quelle association vin/mets ?

Le vin est réputé en France, il accompagne entrées, plats et desserts. Chaque vin s’associe à un mets. Voici donc quelques couples harmonieux : 
Le vin et sa tendre viande : un vin rouge plutôt corsé pour une viande rouge, en revanche avec une viande blanche, préférez un vin blanc ou un rouge léger. Les produits de la mer, se marient idéalement avec un vin blanc. Le fromage quant à lui, s’associe très bien à un vin blanc liquoreux contrairement à ce que l’on pourrait penser ! Si vous préférez l’accompagner d’un vin rouge, optez pour un vin souple.

Ces sujets peuvent vous intéresser

Responsive image HAUT DE PAGE

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.